Retour

Le fait qu'aucun des humains du Tartare ne manifeste de signe tangible de souffrance ou d'effroi est le signe qu'il ne s'agit pas ici de damnés soumis aux terribles tortures du châtiment éternel de l'Enfer, tel qu'on se l'imagine de nos jours. A l'instar des âmes purifiées par le feu purgatoire, ce sont ici des éprouvés soumis aux épreuves purificatrices afin de restaurer la pureté de leur âme. Devenus conscients de leurs fautes, leur visage paraissent paisibles, impavides, parfois étonnés, comme s'ils nourrissaient une reflexion intérieure...

Les visages impavides du Tartare

Observez sur la mosaïque ci-dessous les visages des pécheurs plongés dans le Tartare. Ils subissent des épreuves mais leur visage reste impavide, sans aucune marque de douleur ni de peur.

 

 

 


Page précédente